Back to top

Action pour l'arrêt de la fourrure devant l'enseigne ZAPA

Samedi, 1 décembre, 2018

Ce samedi 1er décembre 2018, les militants du comité citoyen ADDA (Ardèche Drome Défense Animale) et de l’association AVRE (Animaliste de Valence et Romans pour l’Egalité) étaient devant l’enseigne Zapa de Valence et ont touché un nombre important de personnes.

Les passants se sont avancés vers nous en entendant les cris des animaux dépecés vivants, se sont penchés sur les pancartes qui mettaient des images sur les sons entendus, ont échangé avec les militants et se sont montrés, de façon quasiment unanime, horrifiés par de telles pratiques. Beaucoup –des jeunes en particulier- ne savaient pas que l’industrie de l’habillement était capable de les leurrer en leur vendant de la fourrure animale (autour des capuches en particulier) sans le spécifier de façon précise ! Nous avons pu leur expliquer comment trouver l’information, comment faire la différence… Plus de 400 tracts de One Voice (que nous remercions pour leur soutien logistique) ont été distribués. Nous avons été visibles par notre mise en scène : fourrures ensanglantées, images chocs, cris d’animaux, présence de nombreux militants avec des pancartes montrant la réalité effroyable de l’industrie de la fourrure (certains passants, choqués, détournaient le regard).

Nous sommes allés à la rencontre du personnel de la boutique Zapa à qui nous avons présenté nos revendications : Arrêter l’utilisation de la fourrure animale dans leurs vêtements. Nous espérons que la direction prendra acte de notre demande.

Un grand merci aux militants pour leur engagement fidèle !